Domotique – La domotique c’est Quoi ?

Grand détour concernant la domotique

De nos jours, l’utilisation de l’informatique et de la technologie numérique commence à se vulgariser dans toutes les filières. Si auparavant, leurs domaines de définition se situent uniquement dans le secteur professionnel, ce n’est plus le cas actuel. Les fruits d’une longue recherche scientifique et  technologique sont maintenant à la portée de tout le monde. La démocratisation des téléphones cellulaires et de l’ordinateur portable témoigne cette réalité. Mais c’est la mondialisation du réseau internet qui a beaucoup suscité ce phénomène.

C’est depuis longtemps que l’humanité a rêvé de vivre dans une maison vivante, capable de communiquer et d’effectuer toute seule les différentes tâches quotidiennes. Les fictions et films d’animation divers en sont les preuves. Grâce à la grande avancée technique et technologique actuelle, ce souhait se réalise enfin. C’est la naissance du concept domotique, une association de deux branches d’intelligences, l’informatique et la télécommunication, en un seul système. Son utilisation cible spécifiquement les maisons et l’environnement. Ainsi, le monde a fait naître l’habitation intelligente.

Définition simple de la domotique

Qu’est ce c’est la domotique:
Le terme domotique fait référence à un grand regroupement de techniques qui touchent les domaines de bâtiment et d’entreprise. Son usage s’observe plus avec les immeubles qu’avec les firmes. Ainsi,  en parlant de domotique, cela sous-entend l’ensemble de l’informatique, de l’électronique, de technique, de la télécommunication, de l’automatisme et des choses physiques employés au sein d’un logement donné. Cette structure d’ensemble est souvent interopérable. Il permet de gérer de manière centralisée les différents systèmes et sous-systèmes d’une habitation ou d’une société. Cela sous-entend la gestion assistée et automatisée des dispositifs intérieurs ou extérieurs comme la porte du garage, le grand portail d’entrée, les volets roulants, le chauffage, les prises électriques et d’autres encore.

Ce que vise l’application de la domotique

Grâce à ce type d’installation technologique, une famille peut vivre en plein épanouissement dans une maison vivante, avec tous les conforts et les convivialités nécessaires. Ainsi, certaines de leurs responsabilités quotidiennes seront prises en charge par le système, leur permettant d’avoir une existence plus pérenne et bien tranquille. Parmi les activités affectables à une domotique figure la maîtrise optimale de la totalité des dépenses énergétiques. Cela peut concerner le chauffage, le gaz et l’électricité. Pareillement pour le contrôle de la quantité de l’eau à employer, que ce soit à l’intérieur ou dans l’espace extérieur. Notre habitation peut donc être équipée de domotique pour salle de bain, pour piscine ou pour jardin. De même que pour les autres tâches susceptibles d’être automatisées, son exécution peut être assignée à cet actif intelligent. On peut citer comme exemple, la motorisation des volets et l’aménagement de l’habitat par un aspirateur.

A l’heure actuelle, de plus en plus de foyers font appel à ce système d’installation ultra-intelligente afin d’avoir un espace intérieur bien animé. Le champ d’intervention de la domotique concerne également les sections du son, musique, vidéo et image, c’est-à-dire, le multimédia tout entier. D’ailleurs, cette capacité appartient à ces points forts les plus appréciés par beaucoup d’utilisateurs. Ainsi, pour les équipements vidéo-sonores, on peut adopter une domotique home cinéma, permettant de piloter la globalité des diffusions musicales et vidéo dans tout l’immeuble.

Mis à part cela, les grands privilèges offerts par cet actif se situent au niveau de la sécurité. Vivre sereinement et pacifiquement dans ses domaines privés figure parmi les besoins de tous. La sécurité tient une place centrale dans les préoccupations journalières de plusieurs personnes. C’est un droit qui se réalise réellement avec les accompagnements domotiques. Pour cela, la propriété doit avoir des fournitures plus sophistiquées comme les capteurs et les alarmes, une programmation domotique spécifique ainsi qu’une centrale de commande ou d’enregistrement comme un écran.

Les 6 éléments constitutifs de la domotique d’une maison

Pour plus de compréhensions, on va exposer brièvement les 6 composants constitutifs d’une domotique pour habitation. La structure est formée par des équipements à rôles spécifiques, mais qui fonctionnent de manières interdépendantes et complémentaires.

Comme premier accompagnement, on peut mentionner les outillages destinés pour les tâches d’automatisme. C’est le matériel le plus onéreux qui présente souvent un devis coûteux que les autres constituants d’un immeuble. L’installation agit comme un cerveau-moteur, permettant de guider automatiquement les motorisations de portail et des volets ainsi que les opérations liées à la piscine par exemple.

Avec les variétés de programmation domotique, on arrive à contrôler facilement le chauffage et l’éclairage, via un système d’application numérique spécifique. L’opération peut être administrée, grâce à votre compétence personnelle ou un système de scenario préprogrammé, une centrale spécifique ou une entreprise spécialiste.

Via les appareils domotiques, on peut piloter automatiquement plusieurs appareils électroménagers. Ces derniers sont donc programmables grâce à un logiciel atypique. Ainsi, ils peuvent s’auto-agir par commande à distance via une connexion sur internet. Parmi les matériels possibles figurent le four, la cafetière, le chauffe-eau, le lave-vaisselle et l’aspirateur.

Mis à part toutes ces fournitures existent les capteurs domotiques, un dispositif nécessaire capable de détecter l’ensemble des dépenses énergétiques de l’habitat. L’accessoire est accompagné par des alarmes, un outil de signal qui dévoile le résultat obtenu. Mais la mission de cet équipement ne reste pas uniquement sur ce niveau-là. Il est aussi capable d’apercevoir une pluralité de grandeur physique comme l’humidité, la luminosité, la température, la présence d’objet et de personne et d’autres encore. Ces présences vont être signalées afin que les résidants de la maison soient au courant et puissent prendre des mesures.

Comme dispositif vital, une habitation communicante doit avoir aussi un réseau bien articulé, permettant d’obtenir une communication bidirectionnelle ou mono-destination de l’ensemble du système. Le réseau peut être constitué par des multiples câblages bien schématisés, par un moyen sans fil ou par un courant porteur en ligne (CPL).

Pour couronner le tout, une maison intelligente possède toujours une pluralité de moyens de contrôle, permettant de guider et d’assister individuellement les différents fonctionnements. Ces dispositifs de pilotages peuvent être formés par 4 interfaces, dont une télécommande, un écran, un téléphone ou un ordinateur (tablette). À savoir que dans le temps à venir, les traditionnelles télécommandes domotiques seront remplacées définitivement par des versions tactiles qui marchent avec les applications Androïdes, Windows et iDevices.